Accueil - Rencontres, activités et initiatives - Activités de l’ACK - Comité J.Krishnamurti français - Rencontres de l’ACK et son Réseau à Paris.

Paris 11° - ACK - Rencontre mensuelle autour de J.Krishnamurti : (Un vendredi par mois) - reprise en septembre 2017 - à la Maison Des Associations du 11ème de 19h00 à 22h00 : 8 Rue du Général-Renault 75011 Paris (Par demande d’inscription, et confirmation-retour).



*


Proposition de l’ACK
Rencontre organisée par des membres de l’ACK

 :

Prochaine rencontre : un vendredi de septembre 2017


La rencontre est mensuelle :
proposée un vendredi par mois de 19h00 à 22h00.
sur demande d’inscription gratuite
dans la limite des places disponibles

en écrivant à Jean-François : jfrdousse yahoo.fr
ou en appelant le 06 81 71 24 40 ou par tout contact avec l’ACK
avec prise d’effet par confirmation

De préférence inscription jusqu’à 2 jours avant la rencontre

(Pour une demande tardive : 06 81 71 24 40)

Possibilité de report des demandes d’inscriptions
ne pouvant plus être honorées le mois en cours


Adresse de la rencontre :

La Maison Des Associations du 11°
8 Rue du Général-Renault
75011 Paris
JPEG - 79.8 ko

Métro : Saint Ambroise ou Saint Maur ou Voltaire

Message important : L’accès aux locauxL’accès aux locaux n’est possible qu’à l’heure du début de la rencontre.-
(Pour ceux qui arriveraient un peu en avance, un point de rencontre existe au café du 67 rue Saint Maur faisant angle avec la rue Saint Ambroise.)


Le rythme des rencontres est fixé à un vendredi par mois. Une exception sera faite : la rencontre n’aura pas lieu à Paris le mois de l’assemblée générale de l’ACK, mais à Beaumont la Ferrière. (A noter : Les rencontres de Paris sont suspendues pendant la période estivale : juillet et août, sauf exceptions annoncées).

La rencontre consiste en un échange libre entre personnes s’intéressant à l’approche de Krishnamurti. Les questions ou thématiques abordées dépendent de ce qui est proposé par les participants eux-mêmes.

L’animateur de la rencontre est là en tant que « facilitateur » pour en accompagner le déroulement, afin de centrer les débats sur une question plus spécifique, d’en approfondir la réflexion, de veiller à une équité dans les prises de parole...

La participation est libre, mais nécessite une gestion prévisionnelle des inscriptions.

En effet la capacité d’accueil est limitée et ne peut être dépassée.

Aussi nous vous demandons d’annoncer votre souhait de participation en écrivant à cette adresse mail :

E-mail de participation à la rencontre mensuelle : jfrdousse yahoo.fr

Les inscriptions sont enregistrées par ordre d’arrivée des demandes jusqu’au seuil de capacité maximum et ne prennent effet qu’après réponse de confirmation. Pour meilleure garantie de votre inscription, il est préférable de l’envoyer au plus tard 48H avant la rencontre . Pour une demande tardive, utiliser le numéro de portable indiqué. Les demandes qui ne pourraient honorées peuvent être reportée, à votre demande, à la rencontre suivante.

En cas de désistement, ayez la bonté de nous le signaler, ce qui permettra d’offrir éventuellement votre place à une autre personne.

Merci de votre compréhension.

Avec tout le plaisir de partager cette prochaine rencontre.

Jean-François


Krishnamurti :

Il me semble que ces réunions ne devraient pas véritablement s’appeler des « Discussions », mais plutôt des conversations entre deux personnes ou entre de nombreux interlocuteurs. Des conversations portant sur des sujets sérieux que la plupart d’entre nous considérons avec un intérêt plus que passager et envisageons avec l’intention profonde de comprendre les problèmes qu’ils impliquent.

Ainsi ces conversations deviendront non seulement objectives, mais très intimes. Comme deux personnes qui parlent de sujets d’une façon amicale, facile - s’exposant réciproquement l’un à l’autre. Autrement, je ne vois pas l’utilité de ce genre de conversations.

Ce que nous nous efforçons de faire, n’est-ce pas, c’est de comprendre (non pas intellectuellement, ni verbalement, ni théoriquement, mais réellement) quelles sont les nécessités les plus impératives de la vie et de quelle façon peuvent être résolus les problèmes profonds et fondamentaux que chaque être humain trouve devant lui.

Ceci étant clair - que nous parlions ensemble comme deux amis qui font connaissance et non pas qui expriment leurs opinions d’une façon dialectique, mais qui véritablement examinent et réfléchissent ensemble à leurs problèmes ; maintenant, si ceci est bien établi, de quoi pouvons-nous parler ensemble ?

L’éveil de l’intelligence. Stock, p.251

***

Nous pouvons commencer ces discussions …

Mais si vous vous contentez d’affirmer et moi aussi, si vous vous en tenez à votre opinion, votre dogme, votre expérience, votre connaissance et que je m’en tiens aux miens, il ne peut y avoir aucune réelle discussion parce qu’aucun de nous deux n’est libre d’examiner une question. Discuter, ce n’est pas partager nos expériences l’un avec l’autre. Il n’y a pas de partage du tout : il y a seulement la beauté de la vérité, que ni vous ni moi ne pouvons posséder. Elle est simplement là.

Pour discuter intelligemment, il doit y avoir une qualité non seulement d’affection mais aussi d’hésitation. Vous savez, à moins que vous n’hésitiez, vous ne pouvez examiner. Examiner signifie hésiter, chercher pour soi-même, découvrir pas à pas, et quand vous faites cela, vous n’avez pas besoin de suivre quelqu’un, vous n’avez pas besoin de demander que l’on corrige ou que l’on confirme votre découverte. Mais tout cela demande beaucoup d’intelligence et de sensibilité.

En disant cela, j’espère ne pas avoir arrêté votre questionnement ! Vous savez, c’est comme discuter ensemble comme deux amis. Nous ne cherchons ni à affirmer ni à nous dominer l’un l’autre, mais chacun parle facilement, de manière affable, dans une atmosphère de camaraderie amicale, en cherchant à découvrir.

Et dans cet état d’esprit, nous découvrons, mais je peux vous assurer que ce que nous découvrons à très peu d’importance. La chose importante est de découvrir, et après avoir découvert, de continuer. Il est préjudiciable d’en rester à ce que vous avez découvert, parce qu’alors l’esprit est fermé, stoppé. Mais si vous mourez à ce que vous avez découvert au moment où vous l’avez découvert, alors vous pouvez aller avec le courant, comme une rivière qui possède des eaux abondantes.

Saanen, dixième causerie publique, le 1er août 1965, œuvres collectées, Vol XV, p. 245


Qu’est-ce que dialoguer ensemble ?

Lire à ce propos :
Sur le thème « qu’est-ce que dialoguer ensemble ? »

Association Culturelle Krishnamuti
7, rue du Général Guilhem
75011 Paris.
Permanence : 06 81 71 24 40
Répondeur : 01 40 21 33 33
E-mail : ack krishnamurti-france.org
Site : www.krishnamurti.fr





  Connexion adhérent Accès adhérents | Espace privé | Plan du site | Références du site